Hôpital. Les effets pervers de la tarification à l’acte – Le Télégramme

Le TélégrammeHôpital. Les effets pervers de la tarification à l’acteLe Télégramme… que la prévention des risques pour des patients hospitalisés après un AVC, par exemple, soit moins valorisée qu’une complication respiratoire, ‘tout bénéf pour l’hôpital’ ? ». « On nous demande de faire du chiffre », s’est plainte Valérie Chigot …
Cliquez ici pour acceder à l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s